Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Compteur

Il y a actuellement  
  personne(s) sur ce site

Recherche

20 août 2010 5 20 /08 /août /2010 23:00

Avis sur la série "Les voitures de Michel VAILLANT"

 

Page 1

 

 

Comme le dit la formule bien connue:

Votre avis nous intéresse !

Sur une idée de Jean-Luc,  voici une critique (au sens large bien sûr), une appréciation des miniatures de la série "Les voitures de Michel VAILLANT".

En avril 2009, Jean-Luc nous a contactés pour nous faire part de son appréciation sur la miniature qui venait de paraître:

A propos de la N°07 VAILLANTE F1 1970
Il y a une erreur de décoration : les petits ailerons avant devraient être bleus et non jaunes (cf. Album "De l'huile sur la piste", couverture et p. 30 et 31).        signé "Jean-Luc"

Nous nous sommes donc tournés vers Claude J. qui est LE connaisseur de l'équipe. Claude a rédigé une critique pour chacune des miniatures, pour chaque numéro. La voici:


Cadeaux aux abonnés:
Le camion VAILLANT :
- Chaque camion de l'entreprise B. VAILLANT est repéré par un numéro sous le montant de parebrise
- Les moyeux et donc les jantes Av et Ar sont différents. Pourtant il n'y a qu'une roue de secours !
- la bande rouge devrait être au dessus du passage de roue Ar.
- la face arrière du camion n'est pas conforme: les plaques et les feux devraient être sous la caisse et non dans des ouvertures.


N° 1: Vaillante Le Mans 61 Album: le 13 est au départ :

 

Vaillante_LM61_02


Voiture :
Pare-brise teinté vert.
Bouchon réservoir derrière la tête du pilote.
M Vaillant :
Blouson presque orange et pantalon bleu

N° 2: Vaillante F1 2003 Album: L’épreuve.
Voiture :
Manque une zone bleue sur la tôle devant l’entrée des pontons.
Dessin des jantes.
M Vaillant :
Manquent les bandes bleues sur la combinaison.

N° 3: Vaillante Sport proto Album: Concerto pour pilote.
Voiture :
Manque nervure sur le bas de caisse entre les roues.
Bouchons de réservoir sur capot AV : rotation du renfort.
Passager Captain Morgan :
Combinaison gris-bleu de pilote d’avion.

N° 4: Vaillante Buggy Album: Cairo
Voiture :
Forme des taches ocre jaune.
M Vaillant et S Warson :
Manquent les bandes bleues sur la combinaison.

N° 5: Leader Marathon Albm: Rush.
Voiture :
Forme avant de la bande noire sur bas de caisse.
Voile des jantes jaune et non pas doré.
Manque l’encadrement des ouies d’aération au dessus des roues AR.
Equipage  « Leader » :
Chaussures noires et non rouges.
Seuls les pilotes ont des gants noirs et non pas marrons.

N° 6: Vaillante Panamericana. Album: Le 8eme pilote:

 

Panamericana_05


Voiture :
Pare-brise et vitres teintés vert.
Sièges marrons ?
Roy et Nicolas :
Combinaisons bleu-ciel.
Manquent les logos jaunes avec les petits V de l’école Vaillante sur casque et combinaison.

N° 7: Vaillante F1 1970 Album: De l’huile sur la piste.
Voiture :
Ailerons AV bleus (et non jaunes) comme l'a dit Jean-Luc
Jante volant beige.
M Vaillant :
Manquent : initiales sur le casque, logo Vaillante et Firestone  sur combinaison.

N° 8: Vaillante Sport E Album: Le circuit de la peur:

 

Vaillant_Sport_E_01


Voiture :
Vert trop clair.
Clignotants AR trop bas.
Bouchon réservoir plus au centre.
Pare-brise teinté vert.
M Vaillant :
Chemise rouge et blouson ocre au moment de l’arrivée.

N°9: Vaillante LM07 / 24H sous influence
Voiture :
Forme de la découpe du poste de pilotage ( pas assez pointue)
Rampes d'éclairage AV: les LED (?) sont trop nombreuses (7 au lieu de 5)
Rien à dire pour les personnages.

N°10: Vaillante F1 1982 TURBO Album: 300 à l'heure dans Paris
Voiture :
la forme du cockpit est trop ronde ( sur l'album il est plus anguleux), ceci entraîne des décalages dans le pose des stickers.
Dans l'album, la manche de la personne qui tend le message est bleue

N°11: Vaillante Commando Album: 5 filles dans la course
pas grand'chose à redire: quelques tailles de logos trop petites, mais ce n'est pas bien grave.

N°12: Vaillante Mystère / Le pilote sans visage
La voiture est bien représentée. De la bonne couleur (c'est à dire noire).
La chemise de Michel VAILLANT devrait être rouge au lieu d'orange.
Il manque le brassard vert sur la manche gauche de Michel VAILLANT
Tout le reste est OK.

Critiques des numéros suivants: à venir.

N°13: Texas Driver's Bocar Album: Le 13 est au départ
La voiture: le logo "Texas Driver's Club" est un pu trop grand.
Les personnages: l'homme au blouson vert devrait être vêtu d'un T-shirt blanc et d'un pull beige avec col en "V".

N°14: Vaillante  Mistral GT Album: De l'huile sur la piste
La voiture: calandre jaune au lieu de chromée. Forme Panneau AR trop anguleuse. Bande jaune douteuse sur le toit qui est intégralement vitré. Le capot AV devrait être plus creusé. Raccord aileron / ailes AR trop visible.
Les personnages: Les chaussures de Françoise LATOUR sont moins rouges.

N°15: Leader Gengis Khan / Le fantôme des 24 heures

 

Gengis-Khan_07


La voiture: la grille à l'arrière: les lignes horizontales devraient être rouges
Les personnages: Rien à signaler.

N°16 : VAILLANTE RUSH (Album: Rush)
Voiture: bien réalisée et bien décorée
La seule critique serait le manque d'impression de longueur qui transparaît dans l'album
Personnages: RAS.

N°17 : LEADER LE MANS '94 (Album: La prisonnière)
Voiture: Les vitrages teintés devraient être plus verts. Sinon RAS.
Personnages: Le Leader est bien représenté.

N°18 :  VAILLANTE GT-X1 (Album: L’honneur du samouraï et Le cirque infernal)
Voiture : Voiture correctement représentée.
A noter que dans l’honneur du Samouraï, elle est à l’état de prototype, non peinte et sans les optiques de phare.
Dans le cirque infernal, elle roule sur la route.
Personnages : Personnages corrects.

N°19 :  LEADER Le Mans '92 (Album: Une histoire de fous)
Voiture : Le toit devrait être transparent.
L’aileron AR devrait être plus large et vu de face il devrait être droit et non incurvé vers le bas ( le problème est peut-être limité au modèle examiné ?).
A noter que dans l’album, dans la scène choisie , la Leader vient de sortir de la route et que le capot AR est  endommagé. Personnages : Personnages corrects.

N°20 : VAILLANTE GIL STOCK CAR (Album: Le cirque infernal)
Voiture : Ligne et décoration bien reproduites.
Personnages : corrects.

N°21: VAILLANTE Le Mans Sport (Album: Le Défi des Remparts)
Voiture : Ligne et décoration bien reproduites.
Personnages : Personnages corrects. Cependant une question se pose: dans l’album, le pilote est Jean-Pierre Vaillant, alors que sur le panneau est celui de Michel… C'est dans l'album "la 24eme heure" que le pilote de la numéro 12 bleue est Michel Vaillant, Jean-Pierre pilotait lui la 11 de couleur jaune.

N°22: LEADER F1-1993 (Album: Le Maître du monde)
Voiture : Ligne et décoration bien reproduites. Certains détails,tels que supports de rétroviseurs et d’aileron AR, auraient mérité d’être plus fins, mais les contraintes de fabrication ne le permettaient pas a priori.
Personnages : Personnages corrects, mis à part la couleur des cheveux de Ruth qui sont beaucoup plus clairs dans l’album.

N°23: LEADER SHOAGUAN  (Album: L’Epreuve)
Voiture :  Ligne et décoration bien reproduites.
Cependant, de profil, la voiture semble un peu haute. Le toit et l’aileron AR devraient être un peu plus bas.
Personnages :  Chacun des deux personnages est bien reproduit avec la bonne attitude ( il ne leur manque que la parole...).
En revanche, par rapport à la scène choisie, Michel devrait être à la droite de Françoise et non à gauche comme c’est le cas sur le diorama.

N°24: Vaillante Commando Safari  (Album: L’Enfer du Safari)
Voiture :  Décoration bien reproduite.
De profil, le pare-brise se révèle trop en arrière. Il devrait descendre plus en avant, presque jusqu’au niveau de l’axe de la roue.
La cause : le dessin des vitres latérales n’est pas exact. L’angle au niveau des rétroviseurs devrait être cassé. Alors la pente du pare-brise serait plus faible et ce dernier irait ainsi plus en avant.
Personnages :  Personnages corrects.
Cependant Peter SHIYUKA,le coéquipier de M Vaillant, a perdu sa moustache…
Merci aux éditeurs d’avoir modifié la scène car, dans l’album, les pilotes sont sur le capot !

N°25: Vaillante Spéciale Indianapolis  (Album: Suspense à Indianapolis)
Voiture :
La voiture est trop étroite au niveau du cockpit. Elle est un peu trop haute.
Dans la BD on distingue à peine la courbure des échappements. Ceux-ci sont d’ailleurs ici d’un diamètre trop important.
Les prises d’air AV semblent petites, mais cela peut-être dû à l’aspect massif du capot AV.
La forme des jantes n’est pas la bonne. Dans l’album elles ont cinq branches et non six, de plus elles sont renflées et non plates.
Du côté décoration, le bleu choisi est trop clair et il manque un numéro 52 sur le capot arrière.
Dans les prises d’air AV, les logos Vaillante devraient se prolonger d’un filet argenté vers l’arrière.
Personnages :
Les  couleurs des vêtements de Tom Carnegie (le speaker d’Indianapolis) sont trop vives et trop claires.

N°26: Vaillante Grand Défi (Album : Pour David)
Voiture :
Globalement la ligne est bien rendue. Seule la face AV de la voiture (calandre et protèges optiques) aurait mérité d’être un peu plus haute.
Décoration bien reproduite.
Personnages :
Les personnages de Michel Vaillant et Julie Wood sont corrects.

N°27: Vaillante Prototype Le Mans 80  (Album: Un Pilote a disparu)
Voiture :
Le modèle est réalisé au mieux car il n’y a pratiquement pas de vues de côté dans l’album.
Cependant, certains détails auraient pu être mieux traités :
Lors des images sur les ravitaillements, on peut voir que les jantes ne sont pas correctes.
Les supports d’aileron AR sont trop écartés et trop hauts.
L’ensemble de la voiture parait d’ailleurs trop haut.
Le porte à faux AR est nettement trop court.
Les parements blancs des côtés n’ont pas la bonne forme, vers l’arrière  ils devraient descendre vers le bas et de même vers l’avant, la pente est inversée.
Ligne et décoration bien reproduites.
Personnages :
Personnages corrects.

N°28: Vaillante Marathon GT 63  (Album: L’Honneur du Samouraï)
Préambule :
Grosse surprise car la forme de la voiture ne correspond pas à la Vaillante Marathon GT (page 12 du "Retour de Steve Warson").
Après relecture les albums de cette époque on découvre une Vaillante Marathon Coupé à la page 4 de "L'Honneur du Samouraï". En plus, la couleur correspond ainsi que le numéro!
A noter que la voiture dite Vaillante Marathon GT du "Retour de Steve Warson" se retrouve sous l'appellation Vaillante Le Mans GT à partir de l’album "L'Honneur du Samourai".
La scène choisie est une des scènes « culte » de la série, mais le décor de fond est à l'envers. Dans l'album, les véhicules entrent dans l'usine.
Voiture :
La présence du montant de pare-brise rouge choque et alourdi la ligne de la voiture.
Pour le reste, la reproduction est convenable.
Vélo :
Les gardes boue devraient être chromés et non rouges.
Personnages :
Le costume du père Vaillant est un peu trop clair.

N°29: Vaillante Sport Le Mans 39 (Album: Des Filles et des Moteurs / Le Défi des Remparts)
Voiture :
La voiture est bien reproduite.
En cherchant bien, la barre verticale de la calandre est un peu large.
Personnages :
Benjamin et Margaret sont correctement reproduits.

 

 

Pour le numéros 30 et au dessus consulter la page 2

----------------

Comme on peut le constater les critiques émises sont peu importantes. Il s'agit plus d'imperfections que de véritables défauts. Cependant, certains choix sont surprenants, alors qu'une lecture plus approfondie de la BD permettrait d'avoir des modèles irréprochables.


Nous enrichirons cette critique au fil des parutions.

Mais chacun peut réagir s'il le souhaite, en déposant un commentaire (voir en bas à droite)

 

Repost 0
21 juillet 2010 3 21 /07 /juillet /2010 15:07

Je viens d’être contacté par l'association miniateg43 qui souhaite diffuser l’information suivante:

L’association miniateg 43, qui regroupe les amateurs et collectionneurs de véhicules EDF GDF, a lancé en novembre 2009 une souscription auprès de ses membres pour un break RENAULT 21 Nevada "EDF" dont voici une photo:

R21-EDF_2

Cliquer sur la photo pour l'agrandir dans une nouvelle fenêtre



Cette miniature est disponible.

Le prix est de 35 euros port compris (pour la métropole).

Vous pouvez demander un bon de souscription :

ou par mail:
    miniateg43@voila.fr

ou par courrier:
    Miniateg43
    Quartier de la dame
    26740 SAUZET

Je serai complet, ou à peu près, en ajoutant que le fabricant est NOREV, que c’est une exclusivité pour le club miniateg 43, et qu’il sera fabriqué à 408 exemplaires au total, pas un de plus.
Adresse du site du club miniateg43:   http://miniateg43.ifrance.com

Pour mémoire, j’ajouterai que cette association s’est fait connaître récemment en proposant un Type H EDF GDF plateau + échelle de chez ELIGOR (voir autre post sur ce même bog) et un PEUGEOT J0 "EDF".

Vous pouvez laisser un commentaire si vous le désirez...

Repost 0
21 juillet 2010 3 21 /07 /juillet /2010 08:44

Je viens d’être contacté par l'association miniateg43 qui souhaite diffuser l’information suivante:

L’association miniateg 43, qui regroupe les amateurs et collectionneurs de véhicules EDF GDF, a lancé en novembre 2009 une souscription auprès de ses membres pour un break RENAULT 21 Nevada "EDF" dont nous avons déjà parlé ici-même.
Cette fois ce club "miniateg43" fête son anniversaire (ses 10 ans !) et édite à cette occasion un promotionnel.
Il s'agit d'un promotionnel fabriqué par ELIGOR qui possède les moules QUIRALU: un PEUGEOT D4A aux couleurs du club:

D3A_01 D3A_02 D3A_03 D3A_04 D3A_05
Cliquer sur les photos pour les agrandir dans une nouvelle fenêtre


Cette miniature est disponible.

Le prix est de 38 euros port compris (pour la métropole).

Vous pouvez demander un bon de souscription :

ou par mail:
    miniateg43@voila.fr

ou par courrier:
    Miniateg43
    Quartier de la dame
    26740 SAUZET

Je serai complet, ou à peu près, en ajoutant que c’est une exclusivité pour le club miniateg 43, et qu’il est fabriqué à 260 exemplaires au total, pas un de plus.
Adresse du site du club miniateg43:   http://miniateg43.ifrance.com

Pour mémoire, j’ajouterai que cette association s’est déjà fait connaître précédemment en proposant un Type H EDF GDF plateau + échelle de chez ELIGOR (voir autre post sur ce même blog) et un PEUGEOT J9 "EDF".

Nous souhaitons longue vie à ce club, et encore plein de beaux promotionnels !

Vous pouvez laisser un commentaire si vous le désirez...

Repost 0
20 mars 2009 5 20 /03 /mars /2009 23:23


Les PEUGEOT parmi les Jouets
« DE ANDREIS »


    Comme j’ai déjà eu l’occasion de le dire, j’apprécie beaucoup les miniatures qu’on ne trouve pas souvent. Aussi, ne suis-je pas fasciné par les DINKY TOYS bien qu’elles aient constitué une partie du décor de mon enfance.

   
    Bref, je suis plutôt attiré par les miniatures qui paraîtront originales car rarement vues, encore plus rarement disponibles à la vente. Bizarrement, bien que les DINKY se trouvent chaque jour, ces miniatures « que je qualifie donc d’originales » se trouvent plus rarement car fabriquées en quantités nettement moins importantes. De plus certaines d’entre elles étant dans des matériaux cassants, leur rareté s’en trouve renforcée. Et malgré tout ça, le prix n’est pas forcément élevé car si l’offre est faible, il semblerait que, actuellement, la demande le soit encore plus. La loi de l’offre et de la demande nous réserve donc des prix beaucoup plus abordables que pour les DINKY pour ne citer que celles-là.

    Dans le cadre de ces miniatures originales, celles qui m’attirent particulièrement sont celles « en tôle ». Car, finalement, comme disent les publicistes, « elles ont tout d’une grande » puisque en tôle… Bon d’accord, les grandes ne sont plus guère en tôle… mais ce n’est pas de ma faute, si, de nos jours, les autos ont tout d’un jouet (ou d’un toy): résine, électronique, etc… !

    Aujourd’hui nous n’aborderons qu’une seule marque de miniatures PEUGEOT en tôle : les JOUETS DE ANDREIS.

    C’est assurément une marque dont on n’entend pas souvent parler. Les articles qui lui sont consacrés, même dans les revues spécialisées, sont rares. Certes j’ai dû manquer certains d’entre eux.

    Un jour, je suis contacté par un brocanteur généraliste qui ayant appris, je ne sais comment, que je collectionne les miniatures PEUGEOT, me dit qu’il en a trouvé une en tôle d’une quinzaine de centimètres. Intrigué par cet objet dont il ignore tout et surtout le prix auquel il peut espérer le vendre, il me suggère de bien vouloir passer sur son stand lors des puces qui ont lieu le dimanche suivant. Rendez-vous est pris.

    J’avoue que je suis très intrigué. Je ne sais pas s’il attend de moi une « expertise » bien que je ne sois nullement expert, ou simplement que je me porte acquéreur de cet article qu’il suppose rare, puisque comme il dit, « même au Musée de Sochaux, ils ne le connaissent pas ». Je me rends dans la vieille ville où ont lieu les puces ; je parcours les rues encombrées, et je trouve enfin le stand concerné. De suite j’aperçois  trônant sur un poste de radio lui-même trônant sur une commode juchée sur le trottoir, contre une façade, une miniature rouge jaune et noir, en quête d’identité.

    Je m’approche, saisis l’objet pour en apprécier les détails. Il s’agit d’une fourgonnette genre « caisse carrée », aux couleurs  rouge et bouton d’or, toit noir. Le nom de l’entreprise est « SERVICE ROUTIER SR ». L’arrière indique que les départs sont journaliers. ». Les vitres sont elles aussi en tôle, et la silhouette d’un chauffeur apparaît sur les vitres latérales, mais pas sur le pare-brise. Le toit s’ouvre, formant couvercle. Les roues sont chaussées de pneus DUNLOP. L’objet est un peu rouillé, mais quand même dans un très bel état. Bien sûr le brocanteur se doute de mon identité, et devant la preuve de mon « inexpertise », donc de ce qu’il déduit être la preuve de la rareté d’un tel objet, annonce un prix qu’il vient sans doute à l’instant même de réviser à la hausse. Mais la calandre confirme, sans contestation possible, qu’il s’agit bien d’une 201 PEUGEOT. Le châssis porte la mention « FABRICATION FRANCAISE ». La phase de discussion sera courte, car j’ai peu d’arguments pour négocier, et je repars quand même avec le « précieux » objet emballé dans un journal. Ce jour-là, il pleuvait, donc à peine arrivé à la voiture sans attendre le retour à la maison, je déballe la fourgonnette, pour la tamponner avec un linge sec afin d’effacer ce que je souhaite à cette miniature être les derniers outrages du temps.

 201_SR_1

    Je connais à l’époque, assez bien les jouets CR donc je sais qu’il ne s’agit pas de cette marque. Mais un jour, en lisant, je crois un article de Mick DUPRAT sur les jouets en tôle paru si j’ai bonne mémoire dans AUTOMOBILIA, j’apprends l’existence d’une marque « DE ANDREIS ». A l’époque internet n’existe pas et il est difficile de chercher, et donc de trouver des informations sur cette marque qui me semble avoir bénéficié d’une diffusion  réduite dans l'est de la France.

    A force d’acheter les catalogues de ventes aux enchères, de rechercher tout document susceptible de me renseigner je finis par apprendre qu’il existe plusieurs décorations de cette miniature.

    Ainsi, lors d’une vente aux enchères à Chartres, je fais l’acquisition de la version « LORENZY PALANCA » parfumerie. Cette fois les roues sont chaussées de pneus MICHELIN.

201_LORENZY_1

à remarquer les pneus « MICHELIN ».
La silhouette du chauffeur n’apparaît que sur les vitres latérales, pas sur le pare-brise.

201_Calandre_1

La calandre confirme, sans contestation possible,
qu’il s’agit bien d’une 201 PEUGEOT

    Depuis, internet est apparu, il est plus facile d’obtenir des informations, mais aussi plus facile d’être mal informé. Avec l’apparition d’internet, les ventes aux enchères sont quotidiennes, C’est bourse tous les jours. Et ceci m’a permis de trouver plusieurs autres versions de cette miniature :

    - une version LUCKY SWEET jaune et noir.

201_LUCKY_SWEET_1

    - une version Ambulance militaire qui n’est pas kaki, mais blanche et rouge (ou garance peut-être ?). Dans ce dernier cas, le toit n’est pas noir, mais blanc frappé d’une énorme croix rouge (pour que les avions ne bombardent pas cette ambulance certainement).

201_Ambu_1

    Grâce à internet et aux moteurs de recherche, j’ai pu trouver un site sur lequel j’ai appris que cette marque est d’origine marseillaise.

    Outre ces 4 versions mentionnées plus haut, il existerait encore au moins 3 autres versions, que personnellement je n’ai jamais vues :
   
- une version KREMA bonbon au beurre :

201_KREMA_1

- une version Bonbon LORIOT :

201_LORIOT_1

- une version « LE CHAMPION » caramel mou et toffées :

 201_CHAMPION_1

    Un site consacré aux jouets originaires de Marseille nous apprend ceci :

"Ets G. De Andreïs S.A"_(EGDA)
En 1922 Giacomo De Andreïs, génois d'origine, s'installe à Marseille, 33 rue St Esprit (Alfred Curtel, Marseille 10em) dans le quartier de la Capelette. Cet imprimeur sur métaux réalise des boîtes métalliques illustrées, des panneaux publicitaires et des jouets en tôle lithographiée. Le 21 janvier 1936, son fils, M. Mario De Andreïs, dépose la marque EGDA et signe à partir de cette date, sous ce sigle, les jouets en tôle lithographiée produits par les Ets De Andreïs. Durant la guerre (1941) parallèlement à son activité d'imprimeur Mario De Andreïs s'associe avec François Lembo et fonde la Société SELIC. Le siège est établi Place Maréchal Gallieni (Jules Guesde) puis en 1951 l'entreprise déménage au 51 Bd de la Cartonnerie (Marseille 11em) . Les Ets De Andreïs occupent dés avant guerre à Marseille une place importante. Tant par leur spécialité, la qualité de leurs productions et les diverses collaborations qu'ils nouent tout au long de leur existence avec d'autres fabricants de jouets. En 1961, l'entreprise est absorbée par les Ets J.J Carnaud & Forges de Basse Indre, un imprimeur de la région parisienne.

Carte reconstituée à partir de l ’emplacement de l’usine « EGDA »,
sise au 33 rue St Esprit à Marseille (10 e arr.).
Cet établissement est devenu aujourd’hui un bâtiment municipal.

    Mais ce site nous apprend aussi que cette marque n’a pas fabriqué que des 201 fourgonnettes. On peut aussi trouver des toupies en tôle, d’autres autos, un appareil de cinéma, et entre autres, un jeu de chevaux de course intitulé « le grand prix ».

    La société EGDA, c’est à dire les Etablissements G. De ANDREIS étaient spécialisés vous l’avez compris dans la chromo-lithographie sur métaux. Elle a fabriqué aussi au moins un superbe avion. Ainsi qu’une épicerie (bien sûr) moderne !

    Ces jouets sont absolument charmants, Ils ont dû faire le bonheur de bien des enfants. Ils ont été conçus avec beaucoup de goût, de générosité, Et ils méritent une place de choix dans le cœur des collectionneurs que nous sommes.

Le toit forme couvercle:

201_LORENZY_2

    Quand un enfant que je sais soigneux vient à la maison, c’est avec plaisir que je lui confie quelques instants une de ces fourgonnettes, tout simplement afin que la magie perdure, et que ce jouet revive pleinement sa raison d’être.

                                                                               CN3

Adresse du site sur lequel j’ai trouvé pas mal de renseignements et de photos :
Certaines des photos ci-dessus sont extraites de ce site. Nous les publions ici avec l’autorisation du webmestre concerné que nous remercions vivement.
Adresse du site consacré aux jouets de marseille en général: http://www.lejouetdemarseille.com
Parmi ces fabricants de jouets de Marseille, on trouve également la marque "France Jouets", qui a produit aussi des PEUGEOT, et plus récemment la marque Provence Moulages, mais pour ce dernier fabricant, peut-on encore parler de jouets? Un jour, peut-être, sur ce blog, je parlerai, nous parlerons aussi de ces deux fabricants.


Il n'y a plus rien à lire, je remonte en haut de la page

Ceux qui le souhaitent peuvent déposer un commentaire... alors à + !

-
Repost 0
20 mars 2009 5 20 /03 /mars /2009 23:00

Alors que SPYKER s’apprête à participer à la prochaine édition du Mans 2009, avec pour ambition d’être “classé”, il m’a semblé intéressant d’écrire cet article sur l'aventure humaine qu'il y a sûrement derrière les difficutés rencontrées par l'équipe, en l’illustrant avec la miniature de chez SPARK.

Cette marque nous a déjà proposé les miniatures des voitures (à mon avis toutes les SPYKER) engagées les années précédentes. Personnellement je n’ai aucune info à dévoiler sur ce sujet. Pour en savoir plus je vous laisse consulter les articles sur wikipedia par exemple. Je me borne à donner les photos de la miniature SPARK:


SPYKER_1 SPYKER_2

SPYKER_3 SPYKER_4

SPYKER_5 SPYKER_6
 
SPYKER_9


Je trouve cette voiture très jolie; quant à la miniature je l’estime très réussie.

Si
vous souhaitez écrire un commentaire pour ajouter votre avis sur la vraie auto, ou sur la miniature, ou si vous souhaitez indiquer un lien sur cette marque, sur cette écurie, c’est à votre disposition !

à + !

Repost 0
26 février 2009 4 26 /02 /février /2009 13:55
Bonjour,

Succinte revue de presse en ce jeudi 26 février 2009:

Le discours de Barack OBAMA fait la une du MONDE (daté jeudi 26, paru mercredi 25 en début d'après-midi) et du FIGARO paru ce matin (et bien sûr daté du 26):

Comme les dirigeants européens l'ont fait pour leurs pays respectifs en particulier, et pour l'Europe en général, le président américain refait état de sa "foi dans le génie de l'Amérique", et voit dans cette crise l'opportunité pour les Etats Unis de sortir "plus forts qu'avant".
LE FIGARO (page 6) comme LE MONDE (page 5) citent le président américain:
"Nous sommes engagés à imaginer une nouvelle industrie automobile, équipée de nouveaux outils, qui puisse être compétitive et gagner. Des millions d'emplois en dépendent. Des dizaines de villes en dépendent. Et je crois que la nation qui a inventé l'automobile ne peut pas l'abandonner" (Le MONDE)
"Nous nous engageons à tenir le cap d'une industrie automobile rénovée et recréé qui puisse soutenir la concurrence et gagner (...) Des millions d'emplois en dépendent. Des dizaines de villes en dépendent." (LE FIGARO)

Quelles sont vos réactions, sans tomber, SVP, dans les querelles "droite - gauche", ou "démocrates - républicains", ni la querelle "libéralisme - anti-libéralisme". Il y a d'autres sites pour ça. D'avance merci !

Je pense surtout que le fait que le président OBAMA parle des USA comme inventeurs de l'automobile peut faire réagir. Même si nous ne pouvons contester, entre autres, le rôle important de Monsieur FORD dans l'application de la taylorisation à l'industrie automobile.

Merci donc de rester constructifs, et d'éclairer ma lanterne sur l'invention de l'automobile au sens large. J'en étais resté pour ma part à l'exposition de la fin des années 80 au Grand Palais sur le centenaire de l'automobile.

A vous lire....

Repost 0
26 février 2009 4 26 /02 /février /2009 10:18
Fin de la revue de presse de ce jeudi 26 février 2009:

Dans le FIGARO LITTERAIRE paru ce matin, en page 8, est dévoilé le texte intégral d'une nouvelle inédite de René GOSCINNY, intitulée "LE PULL-OVER":

Un matin, sa maman vient réveiller Nicolas et lui promet une surprise.
Il demande s'il s'agit d'une petite auto, d'un wagon de marchandises pour son train, etc... Mais la maman lui annonce un pull-over !
Nicolas dit "Alors là j'ai été déçu, parce que..."

Ce très (trop) court début de l'histoire juste pour vous mettre l'eau à la bouche.

Cette nouvelle fait partie d'un nouveau recueil d'histoires du Petit Nicolas qui paraîtra le 5 mars 2009.

Ca vous rappelle votre jeunesse? Quelques déceptions (je parle de cadeaux décevants) également ? Mais aussi des moments de bonheur en lisant ces textes de GOSCINNY? Moi oui.
Repost 0
2 février 2009 1 02 /02 /février /2009 23:00
Je viens d’être contacté par l'association miniateg43 qui souhaite diffuser l’information suivante:

L’association miniateg 43, qui regroupe les amateurs et collectionneurs de véhicules EDF GDF, a lancé à la mi-janvier 2009 une souscription auprès de ses membres pour un J9 EDF dépannage dont voici des photos du prototype:

J9 EDF 3/4 Avt droit

J9 EDF 3/4 Avt gauche
Cliquer sur les photos pour les agrandir dans une nouvelle fenêtre


Cette miniature sera disponible autour de la mi-mai 2009.

Le prix est de 39 euros port compris (pour la métropole).

Vous pouvez demander un bon de souscription :

ou par mail:
    miniateg43@voila.fr

ou par courrier:
    Miniateg43
    Quartier de la dame
    26740 SAUZET

Je serai complet, ou à peu près, en ajoutant que le fabricant est NOREV, que c’est une exclusivité pour le club miniateg 43, et qu’il sera fabriqué à 408 exemplaires au total, pas un de plus.

Pour mémoire, j’ajouterai que cette association s’est faite connaître récemment en proposant un Type H EDF GDF plateau + échelle de chez ELIGOR (voir autre post sur ce même bog).

Vous pouvez laisser un commentaire si vous le désirez...
Repost 0
7 janvier 2009 3 07 /01 /janvier /2009 22:35

Réception par les abonnés à la série "La route bleue" du troisième cadeau - après un DVD, un diorama station TOTAL - le bus CHAUSSON :

Bus_Chausson_10

 

 

Qu'en pensez-vous?

Qu'en dîtes-vous?

Repost 0
6 janvier 2009 2 06 /01 /janvier /2009 14:41
Parution dans la série "collection RENAULT" du coupé JUVAQUATRE:

JUVA_coupe_9

Voir photos sous d'autres angles sur le site "kiosques.doc".

Voici un article avec photos, le tout de Patrick à propos de cette miniature:

JUVA_Locomotion-en-fete-2002  
Le coupé JUVAQUATRE, à la locomotion en fête en 2002 (cliquer sur la photo pour l'agrandir)

    L'aspect général est très bien rendu, mais la couleur surprend, bien que proche de la réalité (voir le cliché du vrai véhicule). Les boîtiers de flèches de direction sont absents, alors qu'ils sont bien visibles sur les photos d'usine et d'époque présentées dans le fascicule d'accompagnement, que la miniature est censée reproduire au vu de l'immatriculation identique. Le cliché du vrai véhicule comporte des clignotants de custode type "Labinal", mais il peut s'agir d'un montage ultérieur, ou d'une année différente (il n'a pas non plus de marquages sur les pare-chocs). Donc sauf à rajouter des "Labinal", il n'est pas facile de remédier à ce défaut, surtout au niveau peinture. A moins de les faire noirs brillants, pratique courante à l'époque car ils étaient fournis par des équipementiers et pas toujours peints couleur caisse.
    Cette caisse est un peu "haute sur pattes", et fait penser aux Packard des années '40. Déjà que la ligne générale l'évoque passablement... Le remède consiste à démonter les roues, ce qui n'est pas évident, pour agrandir le passage de leurs axes vers le haut.

JUVA-face-avant

    Pendant que ces roues sont démontées, on essayera de retirer les très beaux enjoliveurs frappés du nom du constructeur et les pneus (facile) pour repeindre les jantes en crème satiné, couleur standard de toutes les Juva, même lorsqu'après guerre elles devinrent Dauphinoises.

JUVA-Roues

    Les phares, dont les stries sont disposées horizontalement, sont à tourner d'un quart de tour pour que celles-ci trouvent une position verticale nettement plus logique. Erreur d'autant plus incompréhensible que ces stries sont verticales quelque soit le pays ! Difficile à réaliser car ils sont emboîtés et collés.
    La finesse de reproduction est allée jusqu'aux marquages à peine lisibles "RENAULT" & "JUVAQUATRE" sur les pare-chocs, avec la forme caractéristique de l'encadrement noir.

JUVA-Arriere

    A l'arrière, la plaque de pays semble incongrue, surtout vue l'époque de commercialisation : il fallait avoir envie, pendant la deuxième guerre mondiale, d'aller faire du tourisme dans les pays voisins : Allemagne, Italie, Espagne... La supprimer est l'intervention la plus facile.
    L'intérieur est un régal.
    Très belle miniature d'un véhicule rare.

            Patrick
Repost 0